FANDOM


Bershka

Bershka, fidèle destrier de la Poupée de Sang.









Récit : Modifier

JeunesseModifier

La jeune Shana'thel fut dès le plus bas âge élevée par sa mère loin des vertes contrées de Quel'thalas.  Le père de la jeune fille s'étant rendu trop tôt aux cieux, il laissa sa petite famille seule et dépourvue de moyens. Sa veuve n'avait à ce moment là plus de quoi subvenir aux besoins de sa fille. C'est alors qu'elle proposa ses services au Royaume humain de Lordaeron, officiant en tant que prêtresse de bataille. Cependant, la bourse restait maigre et la petite Shana'thel n'était encore à son âge qu'une bouche à nourrir incapable de fournir le moindre revenu à la famille. Sa mère n'eut d'autre choix que de briser ses voeux et réussi après moult efforts à faire s'enticher d'elle un humain plutôt fortuné; rester sa compagne en catimini lui permis d'amasser suffisamment de fonds pour continuer de prendre soin de sa fille et d'être elle-même convenablement entretenue, la douce Shana'thel n'en saura rien avant de nombreuses années.

Ainsi, elle vécu une enfance des plus banales et sans le moindre éclat dramatique, l'insouciance de la jeunesse rendant chaque jour plus merveilleux que le précédent. Sans pour autant résider dans le luxe absolu, elle n'était en rien malheureuse, la misère n'était pas et le pain était quotidiennement à table. Aussi humbles fûssent-elles, ses journées étaient paisibles. Elle se plaisait à emprunter des livres, tout d'abord contemplés comme des oeuvres esthétiques tant grâce à leurs reliures que leurs enluminures, ces livres étaient ses trésors, combien même ils ne lui appartenaient pas. Mais avec les années Shana'thel appris à lire le commun et commença à prendre plaisir à la lecture. L'accumulation du savoir lui donnait bien plus que de simples connaissances, mais également de la joie. Elle n'en oublia point cependant pas ce goût du beau, qu'elle déveleppera toute sa vie finement de manière à apprécier chaque chose l'entourant pour ses qualités ésthétiques, qu'il s'agisse des feuilles mourrantes que l'Automne accompagne jusqu'à la neige pure que le redoutable Hiver apporte.

Guidée par les préceptes de sa tendre mère, Shana'thel était toute promise à suivre la voie de la Lumière.


Âge adulteModifier

Ayant atteint l'âge de maturité, elle ne tarda pas à découvrir la pitoyable vérité sur l'origine des revenus de la famille. Elle réalisa que sa mère, une fervente adepte de la lumière courtisait un homme et se laissait être traitée comme une...Chose. L'amour qu'elle portait à sa tendre mère dépassait cependant de loins toute ces horreurs, et elle rejeta presque immédiatement la faute sur son Beau-père, dénommé Bruno Davis . Sous l'effet de la rage, elle ne tarda point à répandre sa haine sur l'intégralité de la race humain, aveuglée par le chagrin et le dégout. Afin de garantir des jours meilleurs à sa maternelle, Shana'thel décida de l'éloigner de monsieur Davis en la séquestrant dans sa chambre. Les jours passèrent, puis les semaines... Shana'thel ne pensait point à approvisionner sa mère, encore sous le choc du traumatisme que fût cette duperie, ses idées n'étaient plus très claires et elle en oublia la nécessité des victuailles pour la survie de sa mère. Criant à l'aide, la mère de Shana'thel hurlait, et hurlait... En vain. Point encline à laisser sa mère approcher d'un homme quel qu'il soit, elle substitua inconsciemment les cris de détresse de sa pauvre mère à des évenements tout autre, tel que les voisins bruyants, ou encore l'orage. La descente dans les tréfonds de la folie débuta, mais qu'importe, Shana'thel tenta de rester heureuse grâce au déni.

Une année passa, monsieur Davis ayant sombré quant à lui depuis longtemps déjà dans l'alcoolisme ne réalisa même pas que sa "femme" était absente, ou plutôt peu lui importait en vérité car elle n'était qu'une de ses courtisanes parmis tant d'autre, mais un beau jour, passant le seuil de la chambre scellée la jeune et faussement innocente Shana'thel découvrit avec stupeur un amas de chair putréfiée surplombant une flaque purulente de tissus organique décomposé, empestant dans toute la pièce et emplis d'un essaim pestilenciel de nuisible... Elle en était persuadée désormais, Bruno Davis était le coupable. Attaché fermement et ligoté à une chaise des jours durant, ce denier subit l'inquisitoire de Shana'thel, forcé d'admettre comment ce dernier avait abattu la mère de la jeune fille tout en étant soumis aux supplices de sa tortionnaire. Il resta muet à ce sujet, car ignorant, il ne s'empêchait pas pourtant de clamer haut et fort son innocence, mais Shana'thel n'en avait que faire, elle décida donc de se saisir lentement de la gorge de son prisonnier avec délicatesse afin de le secouer avec une brutalité progressive jusqu'à ce qu'il avoue tout sous la pression, mais... Sous la colère, ses ongles se plantérent bien plus profondément qu'il eut été raisonnable de le faire, Bruno Davis succomba lentement à ses plaies béantes.

Toute sa vie, elle n'aura de cesse de rejeter l'intégralité de ses fautes sur la race humaine, refusant ses responsabilités, et vivant dans le déni.

Elle se rendit alors à la Cité-état magique de Dalaran pour y apprendre les arts arcaniques, quitte à collaborer avec des humains, elle était forcée d'admettere qu'ils possédaient un savoir qu'elle n'avait pas. Et à ses yeux, le savoir c'est le pouvoir. Et le pouvoir, un moyen de rétablir l'ordre. Pour ses études, elle se débrouillait bien d'un point de vue objectif, mais restait très lacunaire en comparaison du niveau requis pour poursuivre son apprentissage, la cité ne formant que l'élite de l'élite, elle fût ainsi forcée de mettre fin à son cursus.

A la veille de la troisième guerre, Shana'thel alors en proie au désespoir, car ne parvenant pas à faire son deuil ni même à se placer socialement au delà de miséreuse, eu vent de certaines fomentations comme bien d'autre avant elle d'un groupuscule, à l'aide de la propagande païenne discrètement propagée parmi les peuples de Lordaeron. Elle y vit dans un premier temps l'opportunité d'accomplir sa vengeance, une virulente vendetta sans fin, et elle s'est ainsi enjointe au Culte des damnés, peu de temps se fallu pour qu'elle finisse par adhérer aux propos du Culte et elle en devint rapidement une fervente adepte.

Celle qui était promise à la Lumière, disparu peu à peu, se fondant dans les Ombres tant bien qu'au lendemain de la guerre, nul ne connaissait plus Shana'thel Fallendris.

Mâleterres

Lordaeron au lendemain de la Troisième Guerre

Ses résultats étaient prometteurs au sein du groupuscule, et elle fût introduite à l'académie de la Scholomance où l'on y apprend l'art de la Nécromancie mineure comme avancée. Elle fût assignée à la section d'apprentissage sous la tutelle de Vectus afin d'obtenir une formation de Sectatrice, bien que talentueuse, elle ne possédait aucune réelle connaissance de l'Ombre. En ce lieu, sous la pression constante des instructeurs, sa haine de la race humaine muta graduellement en haine de la vie... Puis, cette haine planta les graine de la folie en elle, et vint un jour où elle ne pût le supporter davantage, et les insanités qu'elle percevait depuis si longtemps prirent le dessus sur sa raison. Elle s'est depuis lors jurée d'épurer toute créature qu'elle trouverait répugnante, afin de leur apporter le don qu'est la non-mort car c'est dans le trépas que réside la vraie beauté à ses yeux.

A la recherche d'un destinModifier

Suite à la chute du Fléau en Norfendre, Shana'thel qui œuvrait en ces terres fût forcée de quitter le continent, périple qui lui prendra plusieurs mois. Dans son exil des terres gelées, elle rencontra un Chevalier de la mort que la puissance de l'Ombre avait totalement dénué de faculté mentale, ce dernier était nommé Uhmdra . Il était resté dans les ruines de la Nécropole de Zeramas depuis la disparition de son ancien Maître, le Seigneur Alaric , dirigeant de l'Ascendance des cendres, un ordre postérieur au Fléau ayant pour dessein l'éradication pure et simple de toute vie. L'ordre s'était effondré en l'absence d'Alaric, et Uhmdra escorta Shana'thel dans sa fuite du Norfendre. Après bien des mois de voyage, ils parvinrent à regagner les Maleterres de l'Est. Ensemble, ils formait un puissant binôme, l'intelligente Nécromancienne coordonnait leurs assauts tandis que quant à lui le puissant colosse mort-vivant obéissait et frappait. Ils œuvrèrent des mois durant à la reconquête des Mâleterres, mais les forces de la Croisade d'Argent étant croissantes tout comme leur effort de guerre, Shana'thel et son acolyte n'eurent d'autre choix que de se désister du Culte des damnés afin de survivre. Entre temps, la jeune elfe découvrit que l'arme d'Uhmdra, Kastra'kiel , abritait un prisonnier. En effet, de son vivant, le Draenei désormais connu sous le nom d'Uhmdra était le geôlier d'un puissant démon ainsi nommé Vla'drakh . Un profond antagonisme naquit de cette rencontre fortuite entre le démon et la nécromancienne..

Mais cela ne dura pas, ce vagabondage incessant eu raison de la dernière parcelle de santé mentale qu'il restait à ce jour en la Poupée de Sang, finalement, elle donna fin à ses propres jours, poussée à bout, ne percevant plus la frontière entre la vie et la mort tant sa démence était avancée.. Mais cela également fut de courte durée. Et une fois de plus, nul n'entendit plus parler de Shana'thel.


Dans la Non-mort

Les années passèrent, et des nécromanciens finirent par trouver la Poupée de Sang Shana'thel Fallendris, du moins, son corps. Pendue à une poutre de sa demeure familiale, sa magie semblait avoir conservé la douce elfe des ravages du temps, elle demeurait stoïque et placide dans la mort, la beauté funeste ne tarda cependant pas à revenir de son soi-disant éternel repos, les nécromanciens l'ayant trouvé la ramenèrent à un simulacre de vie puis l'emmenèrent à leur suzerain, afin qu'à son tour, elle puisse jurer allégeance au Roi fou Seleron . Suite à la défaite de Gandling à la Scholomance, la cohorte connue sous le nom de La Mort Hurlante par Seleron avait investie les lieux et tentait de revendiquer la Caer Darrow afin d'obtenir un nouveau siège des opérations au sein de Royaume de l'Est. Ce fût un nouvel échec face aux armées toute puissantes de la Croisade d'argent ayant solidement affirmé leur position en ces terres. Au prix de la vie de la quasi-totalité de ses confrères, Shana'thel et Uhmdra parvinrent à fuir la bataille perdue d'avance; l'on raconte que Seleron aurait également trouvé un échappatoire au milieu du carnage ce jour là.

Fuyant vers le nord, Shana'thel et son fidèle associé finirent par atteindre les plateaux de la passe Thalassienne, là-bas, ils trouvèrent les ruines d'une Nécropole datant de la troisième Guerre, et à l'intérieur un puissant chevalier mort-vivant se faisant appelé Le Hiérarque . Le Hiérarque était sénile, dément et consumé par la folie. Un allié de choix en somme. Des patrouilleurs elfiques ne tardèrent point à découvrir la position des trois morts-vivants, ces pauvres vivants furent abattus puis relevé à l'état de squelette. A l'aide de cette nouvelle main-d'oeuvre, Shana'thel et ses alliés bâtirent un avant-poste sur les plateaux afin de rétablir la Nécropole en ruine et, des mois durant, ils repoussèrent les assauts elfiques de plus en plus nombreux.
Hiérarque

Le Hiérarque, collaborateur de la Poupée de Sang.

Leur armée grandissait à vue d'œil et rien ne semblait les arrêter mais... Un jour, les éclaireurs de la Poupée de Sang rapportèrent la venue d'une troupe considérable, des combattants d'exceptions qui étaient déjà à deux jours de marche de leur avant-poste. Situé sur les plateaux, il n'y avait plus aucune chance d'échapper aux assaillants car toute fuite était désormais impossible.

Shana'thel, n'ayant point oublié ses notions d'arcaniste, débuta l'incantation d'un portail, vers une île située au milieu de la Grande Mer que les éclaireurs avaient décelé un mois plus tôt. Elle finit le portail lorsque la bataille fît rage, une grande partie des ressources et des troupes pu se retirer, Uhmdra se rendit au front afin de gagner du temps, mais sous les coups des lames elfiques Kastra'kiel se brisa, libérant ainsi le démon qu'elle retenait. Le Hiérarque avait disparu dans la bataille tandis que le chevalier de lar mort Uhmdra lutta seul contre tous, tant bien que mal et il réussi à fuir loins, emportant Shana'thel en sécurité dans un dernier râle reflétant une volonté hors-norme. Hélas, il était trop tard, une fois en lieu sûr, Uhmdra succomba à ses blessures causée par la magie des elfes. Shana'thel connu une défaite de plus, et sans nul doute la plus amère de toute. L'île sur laquelle elle était arrivée était dirigée par la Maison de Loncourt , et suite à un arrangement avec la cadette de la famille nommée Arthuria de Loncourt , Shana'thel eu pour mission d'éradiquer le reste des hauts placés de la famille afin qu'Arthuria hérite et succède à ses défunts parents. Aveuglée par le pouvoir que Shana'thel lui promis, Arthuria livra le restant de ses serviteurs à la figure charismatique que la Poupée de Sang représentait à ses yeux et offrit sa demeure en guise de nouveau siège des opérations pour Shana'thel. Cette dernière lui fît don de la non-mort en échange.

Désormais bien située, Shana'thel forma l'ordre de La Rose Pourpre, une cohorte sectaire ayant pour but de répandre la non-mort et non la destruction sur les populaces d'Azeroth. Elle parvint à retrouver contact avec Seleron le roi fou, et certains de ses acolytes afin de se faire appuyer par La Renaissance Hurlante , en vue d'accroître son effectif militaire.

Manoir de la rose Pourpre

Manoir de La Rose Pourpre

Elle parvint à dépêcher une troupe aux Mâleterres afin de prendre d'assaut le Gîte de Quel'lithien férocement défendu par les troupes de Miel-de-nuit appuyées de Desmond Belmont . Les morts vivants furent annihilés, mais Shana'thel parvint à prendre en otage Ilinia Man'tiel afin de négocier avec les troupes elfiques. La Poupée de Sang réalisa que par le passé la force brute n'avait pas suffit et qu'il allait désormais falloir ruser davantage. En échange d'information sur le peuple Mol'dorei et sur la secte sombre de l'Arcantane noire , Ilinia Man'tiel fût délivrée.

Shana'thel prépara des mois durant un assaut en vue de duper les Mol'dorei et les ajouter à sa force de frappe, mais sa priorité était à l'Arcantane noire. Aidant secrètement Miel-de-nuit à démanteler l'ordre, elle réussi à mettre la main sur le cadavre de Dame Ye'thiel , la dirigeante de l'ordre impur afin de la réanimer à l'état de simple morte décérébrée.


Sur les flots des damnés

Hélas, avant de pouvoir porter jusqu'au bout ses ambitions, la Poupée de Sang rencontra un nouvel ennemi que tout Azeroth se devait d'affronter, la Légion Ardente. Lorsque la Légion entrepris le processus d'éradication d'Azeroth, nombre de lieux et de figures périrent sous les assauts gangrenées. La Rose Pourpre ne fît pas exception. Le manoir fût rasé et les troupes majoritairement décimée. Shana'thel survécu de justesse, à jamais marquée par un glaive démoniaque, ce dernier ayant formé une balafre à l'emplacement de son cœur froid.Il ne lui fallut que peu de temps pour savoir qui avait communiqué la position de la Rose Pourpre, Vla'drakh, le démon pouvait encore ressentir sa prison en ce bas monde et avait décidé de lancer un assaut frontale contre Dame Fallendris par vengeance. Bien décidée à se venger de ces représailles, elle entrepris de rejoindre la Lame d'ébène. Mais elle abandonna peu à peu cette idée, elle s'était libérée de l'étreinte de ses maîtres par le passé, ce n'était pas pour être de nouveau enchaînée sous les contraintes d'un dirigeant à servir. Elle ne souhaitait plus que s'affranchir de ces misréables, juste répandre la mort de part Azeroth et être libre de faire ce qui lui chante...

Ainsi, des mois durant elle œuvra à l'aide de ses larbins et fidèles serviteurs à la construction d'un Navire à partir des décombres du Manoir. La majorité des débris étaient encore récupérables, qui plus est, elle-même et ses troupes n'aurait pu se rendre nul part sans moyen de traverser les mers. La Non-mort prive de la fatigue et de la faim, ainsi, les travailleurs s'efforcèrent jours et nuits à la construction navale. Une fois finis, Shana'thel baptisa ce galion La Perle des Abysses. Aidée par Thana Aubefuneste , elle pratiqua un rituel de magie noire afin de ramener une partie de l'essence d'Uhmdra, une manifestation de ses plus profondes ténèbres en ce monde, elle extirpa de la terre d'Ombre une part du colosse en échange de la vie de Dame Aubefuneste. A nouveau réunis, plus rien ne pouvait arrêter la Poupée de Sang, depuis les mers elle faucha les malheureux voyageurs qui croisaient sa route tout en forgeant de solides alliances avec des cohortes basée sur la terre ferme. Elle tenta de manier Kastra'kiel afin d'obtenir un avantage face aux démons, mais au lieu de ça une partie de son âme fût siphonnée par l'antique relique. Cette enveloppe divisée d'elle-même fût nommée Ambrëlina, cette jeune fille illusoire eu pour mission de manipuler la Maison Del'anore afin d'obtenir une finance aux opérations de la Rose Pourpre. Elle repris par la suite contact avec d'anciens alliés du temps où elle vagabondait ça et là à la recherche d'un but, notamment Morvath Sombrâme , un Nécrolyte Orc dont l'âme a été insufflée dans le corps d'un Chevalier humain lors de la seconde guerre. Par un lien de vassalité, le chevalier ainsi que ses confrères se joignirent à l'équipage afin d'assister la Poupée de Sang. Le collectionneur d'âme Vulgrim lui-même en vînt à s'allier à la puissante Nécromancienne, l'assistant dans ses décisions, mais une fois de plus, Vla'drakh vînt tout gâcher... Assisté par le Seigneur de l'Effroi Natherius, ils abordèrent la Perle des Abysses sommant Shana'thel de se rendre ce sans quoi elle serait annihilée par les canons de la Légion braqués sur l'embarcation. Forcée de mettre ses troupes à disposition, elle n'eu d'autre échappatoire que d'admettre sa défaite. 

Surveillée de près par la Légion, ses actions devinrent limitées, trop limitées. Elle attendit patiemment le bon moment pour faire faux-bond et abandonner le Navire à la dérive, fuyant vers Royaume de l'Est afin d'échapper aux démons.


En quête de rédemptionModifier

De nouveau, Shana'thel repris la route... Mais seule, cette fois. Sa jument squelettique, Bershka était à ses côtés, mais sa compagnie ne se limitait qu'à sa monture. Son armée était loins derrière elle, ses alliés également. Elle venait de les trahir, tous, sans exception... Mais étrangement, elle n'eu aucun regret. Aucune peine à rendre tout ces efforts vains, seulement de la colère, de la haine envers la Légion. Sa fiérté avait été baffouer, son désir de libérté piétiner... Mais tout pouvait encore changer, elle possédait toujours Kastra'kiel avec elle, elle pouvait à nouveau enfermer Vla'drakh en son sein pour peu de rétablir le sceau. Elle n'y parviendrait pas seule, pas en continuant ainsi.

Shana'thel HE

Shana'thel dissimulant sa Non-mort sous illusion.

Elle en vînt donc à joindre son ancienne rivale, et désormais seule véritable amie, la Princesse Elzana Dal'nië . Sous les douces paroles de l'héritière de Miel-de-nuit, Shana'thel en oubliait presque ses motivations. Elle s'était avec le temps habituée à retrouver quelques sentiments en présence de celle que l'on nomme la Rose d'Or, rien ne l'étonnait plus, si ce n'est la proposition de la jeune Elzana. Cette dernière proposa à la Poupée de Sang de se réfugier en son Royaume, gardant sa nature de Non-morte dissimulée de la populace grâce à de puissantes illusions. Shana'thel était tremblante, non pas qu'on lui propose un gîte et un couvert, mais car elle avait osé désirer l'espace d'une seconde de revenir en arrière, tout effacer, et vivre la vie heureuse à laquelle elle aspirait tant dans sa jeunesse. La Poupée de Sang était troublée, perturbée. Cela ne lui ressemblait pas. Etait-ce donc possible que sa tendre amie eu été capable de la changer? Quoi qu'il en soit, Shana'thel accepta, et se joint à Miel-de-nuit.

Au départ dans l'optique de trouver un toit, un foyer, mais avec le temps, elle appris à apprécier les vivants qu'elle méprisait tant par le passé. Ils semblaient s'épanouir, profiter de chaque instant, joie qu'elle n'avait plus connu depuis des décennies. La cité était radieuse, illuminée par la magie qui imprégnait chaque fibre du royaume. Tout était si beau à ses yeux, si parfait... Un mal être naquit alors en elle, sa propre nature contrastait tant avec ce qui l'entourait, ce qu'elle contemplait... Elle commença à réellement regretter tout ses actes, son passé, ses desseins, ses complots. Sa vie, comme sa non-mort, elle n'avait fait qu'enchaîner les échecs, sa façon de faire n'était pas la bonne, elle n'était pas belle, pas intérieurement. Sa façon de voir les choses changea dès ce jour, telle une folle exposée à un lunatisme extrême, toute ses convictions s'écroulèrent en même temps pour enjoindre l'exact opposé. Elle était désormais convaincue de ses erreurs, et qu'elle allait désormais devoir les expier. Protéger et aider Miel-de-nuit serait désormais sa rédemption, c'était une infime fraction à payer pour toute ces vies volées. Finalement, elle réalisa qu'elle n'avait jamais réfuter vouloir une vie heureuse, elle n'avait simplement jusque là jamais connu le bonheur, elle qui chaque jour de sa vie était parsemé de destruction et de carnage. En ce jour, la Poupée de Sang n'était plus.



Description physique : Modifier

Shana'thel est une jeune femme de carrure fragile, elle semble frêle et ses membres paraissent si fins que l'on pourrait les croire sur le point de se rompre. A côté de cela, elle posséde un teint plus blanc et pâle que l'hermine tandis que sa peau ne semble quant à elle dégager aucune chaleur. Il en devient évident que ce corps reflété une personne de faible constitution et dénuée de toute force physique bien que soulignant une certaine élégance. Shana'thel possède des traits peu marqués mais soulignant néanmoins une grâce naturelle. Sa longue chevelure argentée se confond à son teint de porcelaine et il en devient alors difficile de distinguer les singularités de son visage si ce n'est son nez fin ainsi que ses lèvres noires plus petites et discrètes que la moyenne. Néanmoins, reste perceptible à travers toute cette blancheur deux petit yeux cramoisis en amande, vides de toute émotion paraissant toutefois moqueurs et remplis de dédain à l'égard de tout ceux qu'ils scrutent.  

Personnalité : Modifier

Shana'thel est une jeune femme hautaine, dédaigneuse et méprisante. Ces insidieux défauts sont néanmoins dissimulés derrière une hypocrisie reflétant une douceur et une amabilité des plus charmantes. Bien qu'intérieurement se cache un monstre, Shana'thel veillera à toujours rester élégante et présentable. L'amour qu'elle porte à la beauté prévaut sur toute ses valeurs ainsi peu lui importe de se salir les mains... Si sa robe en ressort intacte. 

C'est une femme rigoureuse en apparence, mais terriblement étourdie; son usage de la raison ne lui étant que partiellement autorisé, ses propos se montreront souvent incohérents tandis qu'elle, passera pour une démente au yeux des plus attentifs.

Manipulatrice et sournoise, la belle elfe possède aussi ses propre faiblesses. Incarnation de l'impie, vile Dame commandant les morts, elle n'en reste pas moins une grande amatrice de sucreries, et ne refusera jamais un thé à la Framboise, même si ce dernier vient de son pire ennemi.

La Poupée de Sang, bien que paraissant puissante et mature en raison des responsabilités qui l'incombent n'est en réalité qu'une gamine mal gérée, indécise et capricieuse.

Informations complémentaires : Modifier

VoixModifier
Redeviens poussière
Ta vie t'as préparé à cet instant
Plus la lame est aiguisée, plus la mort est belle
Un crépuscule éternel t'attend


Thème musicalModifier
Fallendris

Galerie d'images Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.