FANDOM


Miel-de-Nuit est une plateforme enchantée, flottant dans la mer boréale au Nord-Est de Quel'thalas.


Miel-de-nuit, la merveilleuse :

Selon les quelques chroniques en faisant mention, elle aurait été créée en l'an -6342 par une dizaine de mages, et servait (officiellement) d'avant-poste défensive du Puits de Soleil dans le contexte de la menace trolle, et donc des mesures de protection. Les quatre maisons fondatrices auraient été : Les Dal'nië, les Tan'diel, les Mal'daë et les Nas'daël.

Cette décision aurait été l'initiative de certains membres du Conseil Thalassien aux abords de l'an -6350, principalement afin d'écarter Nasalian Dal'nië, ambitieux et protestataire, du pouvoir sans pour autant causer des troubles ou perdre un arcaniste de talent.

Bien peu de détails au sujet de cette île, des conditions de vie ou même de son histoire, ne sont connus. Cependant, certaines chroniques thalassiennes (quoique douteuse), affirment que cette île serait "une véritable merveille de magie et de splendeurs" et "une splendide terre de poésies, de chants, de fleurs, d'enchantements et d'épées".

Ce manque d'informations dans le reste du monde vient avant tout du caractère isolationniste du peuple de Miel-de-nuit. La cité est en réalité couverte par un puissant voile arcanique, empêchant à toute personne extérieure de voir à travers à moins de pénétrer le bouclier, ce qui n'est en rien une mince affaire. Ainsi, la cité vue du ciel ou du large, ressemble à un immense rocher jaune sur fond bleu, normalement impossible à traverser par inadvertance (les failles peuvent néanmoins être visibles et percées).

L'histoire de la cité est très certainement d'une grande richesse, tout comme ses coutumes et son mode de vie, étant donné son ancienneté, mais aucune source sérieuse à ce jour, n'a su décrire réellement les faits, il convient ainsi de se contenter des quelques chroniques génériques se trouvant dans les bibliothèques des plus grandes villes.

MielDeNuit3

Miel-de-nuit, la cité des merveilles.








Le retrait de l'autarcie :

Durant plus de 6 000 ans, aucun visiteur (hormis quelques privilégiés thalassiens ayant su, ou non, garder les secrets) n'a pu être admis sur l'île. En revanche, très dernièrement, et à la suite d'un raid punitif de Lune-d'Argent sur la flotte de Miel-de-nuit, Mademoiselle Elzana Dal'nië, princesse et ambassadrice de Miel-de-nuit, sous l'impulsion du seigneur Aelwyn Dal'nië, a commencé à ouvrir sa patrie au monde extérieur en demandant l'hospitalité dans la Forêt d'Elwynn, afin d'y installer une ambassade.

Cette dernière, encore présente, servirait donc de haut-lieu des négociations entre Miel-de-nuit et l'Alliance, en plus d'être l'initiatrice d'une toute nouvelle fédération entre les peuples hauts-elfe, mais pas seulement.

En effet, d'après des rumeurs hurleventoises, le seigneur de Miel-de-nuit jouerait actuellement un double-jeu. Il afficherait ainsi une fidélité sans faille à Sa Majesté le Roi Wrynn, tandis qu'il chercherait simultanément à renouveler l'alliance entre le peuple Quel'dorei et le Royaume de Stromgarde, cette alliance qui, par le passé, a déjà su renverser l'équilibre de deux guerres.

Toujours est-t-il que ces nouvelles négociations eurent conduit les nobles de Miel-de-nuit à prendre certaines mesures, autorisant certains de leurs alliés, notamment les ambassadeurs, à pouvoir pénétrer dans la cité, sous de nombreuses conditions.

A la réception de la catastrophique nouvelle que constituait le retour de la Légion en Azeroth, des dizaines d'émissaires de Miel-de-nuit se seraient dépêchés dans le monde entier, pour la première fois de son histoire... il se pourrait ainsi que le royaume occupe une place considérable dans la guerre à venir. "Les luths, les plumes et les épées se joindront", aurait clamé, haut et fort, Dame Ksinia Nas'daël, dans l'ambassade du Concordat Argenté de Dalaran.


MerBoréale

Cité fondée au cœur de la mer Boréale.