FANDOM


Modèle:Infobox Personnage/Version de travail Lyndris Asha'lenn est une ancienne grande Croisée d'Argent aujourd'hui reconvertie en une civile. Couturière de profession, elle coule actuellement des jours heureux aux côtés de sa compagne.

Physique

La thalassienne, tout comme ses pairs, se voit munie d'un charme elfique plutôt quelconque aux premiers regards. Un visages aux traits fins marqué d'impassibilité, deux prunelles azurées luisantes ainsi que des tâches de rousseurs. Elle possède une longue crinière bleutée qu'elle laisse désormais pousser, et ce jusqu'à son dos, pour l'instant.

Faite d'un corps finement musclé sans être abusif, elle se voit finalement munie de belles formes, on ne peut plus acceptables qui pourraient faire tourner des têtes.

Personnalité

À cause de son vécu, la jeune quel'dorei semble toujours impassible. Dévoilant des airs très souvent indifférents et une capacité hors-norme à rester insensible à tout ce qui l'entoure, cet air pourrait cultiver son froid et sa méfiance. De ce fait, il est rare de voir quiconque s'approcher trop près de la demoiselle, ou alors le courageux repartirait dépitée.

Hors, il n'en est rien. Depuis sa reconversion à la vie civile, la thalassienne semble plus ouverte pour le peu de connaissances qu'elle possède. Apprenant de son métier à cultiver un sourire avenant et une affabilité qui ne lui ressemble pas, elle devient de plus en plus amicale avec autrui. Dotée d'un envoûtant altruisme et d'une capacité d'indulgence plutôt appréciable, l'aide qu'elle peut fournir nourrit l'envie à cette demoiselle de se rendre utile comme elle le faisait par le passé.

Histoire

Quel'Thalas large

Quel'Thalas, comme Lyndris ose encore l'imaginer.

Enfance

La thalassienne a vu le jour dans les verdoyantes terres de Quel'Thalas. Née dans les bras de Ryledia Asha'lenn sa maternelle dans les mêmes instants que sa jumelle Leidia Asha'lenn, elle pu évoluer dans une enfance plutôt heureuse. Cela dit, lorsque la Troisième Guerre sonna dans ses terres natales, sa fuite précipitée fit perdre la vie à son père Sun'drell Re'mar. Un tel exil mena la famille déchirée Elwynn, où les jours beaux comme mauvais s'enchaînaient d'un battement de cil.

Chapter18-eff

World of Warcraft: Wrath of the Lich King

Après la défaite de Malygos lors de la Guerre du Nexus, le reste de la famille elfique partit s'enrôler dans la Croisade d'Argent. Plus le temps passait, plus leurs avancées étaient meilleures. Affectées à la bataille finale face au roi-liche, elles n'eurent d'autre choix que de se limiter à la chute du Seigneur Gargamoelle, qui fit bien des victimes dont la maternelle de la jeune femme. Finalement, les deux jumelles font partie des rescapés de ce premier assaut sur la citadelle.

SetRatioSize10243000-Argent-Lyraella-by-Puddingpack

La demoiselle, faisant le guet face à l'une des tours des Maleterres de l'Est.

World of Warcraft: Cataclysm

Après la victoire du Verdict des Cendres sur la Citadelle de la Couronne de glace et ses remparts gelés, cette union s'attellera ainsi à purifier les terres envahies par le Fléau. Affectées au renouveau des Maleterres de l'Est, la jeune fratrie unies par les malheurs se battirent bec et ongle à la purification de terres tant profanées. Peu après une escorte plutôt désastreuse, la jumelle de la quel'dorei n'a plus laissé de traces. Après avoir déposé sa lettre de démission, Lyndris allait vouer sa vie au vagabondage et surtout à la recherche de sa jumelle perdue.

World of Warcraft: Warlords of Draenor

Alors que la bataille unit au mieux les soldats au combat sur des terres hostiles et inconnues, Lyndris continuait à vagabonder partout dans les Royaumes de l'Est, avant de poser le pied à la Forêt d'Elwynn. S'arrêtant un vague moment à l'Auberge de la Fierté du Lion, la thalassienne put rencontrer Nessia Quaere, qui deviendra par la suite son épouse. Une vie simple et paisible les attendant sûrement, les demoiselles n'hésitèrent pas un seul instant à adopter une jeune enfant aujourd'hui nommée Léa Asha'lenn. Une vie civile et paisible leur étant promise, tout se passe pour le mieux pour elles.