FANDOM


Ceci est une liste non-exhaustive des diverses maisonnées présentes dans le Royaume de Miel-de-nuit.

FamilleMiel-de-nuit






Maisons fondatrices de Miel-de-nuit (sièges principaux au conseil) Modifier

Dal'nië Modifier

- Rôle : Maison fondatrice et suzeraine de Miel-de-nuit, famille de seigneurs, de mages, de chevaliers, de politiciens et de courtisans (dans le sens littéraire du terme)

- Une rose dorée sous une couronne dorée, sur fond bleu

- Fondation : 8500 avant la grande fracture

- Devise : Telle notre chevelure, notre parole est d'or

- Fief : Château de Miel-de-nuit

- Seigneur suzerain : Aelwyn Dal'nië - Dirigeant du conseil

- Représentant officiel : Elzana Dal'nië, fille dernière-née d'Aelwyn Dal'nië

- Respect du peuple : Crainte (7.5-10), reconnaissance (9-10) et admiration (9-10) 

Le peuple admire et envie la maison Dal'nië, considérée comme intouchable. Le peuple sait qu'un Dal'nië n'a qu'une parole et voit le bien du peuple et du Royaume avant le reste. La famille inspire inévitablement une crainte, étant donné qu'aucun geste déplacé à l'encontre de la famille du seigneur n'est jamais resté impuni.

Leur château serait d'un luxe immense, faisant la taille du quartier des nobles et du quartier militaires réunis, et contenant à lui seul la moitié des enchantements de la ville. Il comprendrait la salle du trône, la salle à manger, deux salles de réception, une salle des fêtes, les appartements de chaque membre de la famille, une immense cour centrale et le donjon de la Côte d'Idylle, habité par la Princesse Elzana et sa suite.


Mal'daë Modifier

- Maison de chevaliers et de généraux

- Un hippogriffe dressé sur deux pattes, couleur or sur fond bleu

- Fondation : 8500 avant la grande fracture

- Devise : Mourir un jour, vaincre toujours

- Fief : Manoir de l'abnégation (Quartier des nobles)

- Seigneur suzerain : Idalian Mal'daë - Membre influent du conseil

- Respect du peuple : Crainte (3-10), reconnaissance (8-10), et admiration (9.5-10)

Le peuple ne connait la maison Mal'daë que pour ses exploits légendaires dans les tournois et à la guerre. Le peuple ne craint pas cette maison, mais lui voue un véritable culte d'admiration. Ce sont sans conteste les héros pour une grande partie de la population.

Très réputés pour leur honneur et leur esprit chevaleresque, comprenant le sens du pardon, ils sont bien souvent idolâtrés par les enfants comme les adultes.

Leur manoir est, comme son nom l'indique, concentré sur l'essentiel, mais il reste d'un luxe tout à fait convenable. Il est fait de pierre et de bois insufflé de mana.


Nas'daël Modifier

- Maison de chevaliers et de protecteurs

- Un bouclier doré et taché de rouge sur fond bleu

- Fondation : 8500 avant la grande fracture

- Devise : Nos égides pour seuls remparts.

- Fief : Tour des trois épées (Château Dal'nië)

- Seigneur : Alandel Nas'daël

- Respect du peuple : (Crainte 6-10), (Reconnaissance 8-10), (admiration 9-10)

La maison Nas'daël est connue comme l'une des plus fidèles à la maison Dal'nië. Ce sont des fiers protecteurs et d'excellents fantassins, qui considèrent le devoir comme principale raison de vivre.

Leur fief, tout de pierre, se trouve dans la tour Sud-Est du château de Miel-de-nuit. 


Tan'diel Modifier

- Maison d'éclaireurs, de forestiers et de marins

- Un chène doré sur fond bleu

- Fondation : 8500 avant la grande fracture

- Devise : Point d'armée je ne requiers, mais cinq archers efficaces.

- Fief : Palais du Chène (quartier des nobles)

- Seigneur : Nazala Tan'diel - Membre important du conseil

- Respect du peuple : (Crainte : 3-10), (Reconnaissance : 7-10), (Admiration : 7.5-10)

La maison Tan'diel était autrefois une maison assez inconnue du peuple, en raison de sa grande modestie et de son style de vie spartiate.

Elle connut un grand boum, durant la 2ème guerre, après le sacrifice du timonier Raselias Tan'diel, pour permettre le débarquement de la flotte contre le quartier général orc. L'héroïsme de la maison Tan'diel est très souvent cité en exemple.

Recommençant à tomber dans l'oubli après les guerres, le nom des Tan'diel brille de nouveau, avec l'ascension fulgurante du Capitaine Vasariel Tan'diel, surnommée "L'espoir du Chène", après plusieurs faits d'armes héroïques, dont l'un a probablement sauvé la vie de la Princesse Elzana Dal'nië.

Beaucoup voient en elle, plus que la relève de son père, une véritable carte maîtresse pour les guerres à venir.

Le palais des Tan'diel, fortement embelli ces dernières années, demeure inévitablement l'un des plus attrayants du quartier des nobles.

Maisons secondaires de Miel-de-nuit (sièges réguliers au conseil) Modifier

Sel'dië Modifier

- Maison réservée aux héros anoblis

- Ecu : Une étoile dorée sur fond bleu

- Fondation : An 27

- Devise : Lumière sortie de l'ombre sera plus éblouissante que jamais

- Particularités : Unique maison permettant aux roturiers natifs de Miel-de-nuit, ou étrangers, d'être adoubés. Natalian Sel'dië en est un exemple.

- Fief : Demeure des héros (Château de Miel-de-nuit)

- Seigneur : Leaera Sel'dië

- Respect du peuple : (Crainte : 5-10), (Reconnaissance : 6-10), (Admiration : 8-10)

La maison Sel'dië est la maison la plus récente de Miel-de-nuit, fondée dans le but de  récompenser les héros de la Deuxième Guerre et de la Troisième Guerre.

Très admirée du peuple dans sa globalité, elle est en revanche source de jalousies ou de mépris, parfois très poussés, au sein de certaines maisons.

Leur demeure est pour l'instant un prêt du seigneur Aelwyn Dal'nië. La grande enchanteresse et première conseillière d'Elzana Dal'nië, Leaera Sel'dië, préside cette maison.


Taï'rel, et Ar'tel Modifier

- Maisons unies et alliées de chevaliers, ayant servi les seigneurs de Château-d'or, dont le fief a été détruit par le Roi-Liche, et dont les héritiers réguliers auraient été fait assassiner dans des conditions troubles. Ils sont avant tout connus pour le courage et l'esprit de sacrifice de leurs soldats. En effet, lors de l'invasion du fléau, quinze gens-d'armes parmi les plus chevaleresques de ces deux maisons seraient parvenus à tenir les murailles du château, le temps de la fuite des habitants, avec pour seule arme une épée. Tous moururent à leur poste, après une résistance légendaire.

La plupart sont chevaliers ou courtisans. Horace Taï'rel, dit "le chevalier à la fleur", réputé pour son habileté au combat comme pour sa grande beauté, serait par ailleurs parvenu à séduire la douce Tahanaël Mal'daë afin d'unir leurs deux maisons.

- Ecu : Une rose rouge et une rose noire sur fond bleu

- Fondation : An 7540 avant la grande fracture

- Particularité : Non-natifs de Miel-de-nuit, ils n'en demeurent pas moins grands alliés de cette dernière depuis toujours. Ils sont en asile politique, après avoir été recueillis par Theramore, et s'être battus pour eux jusqu'à sa destruction. Ils éprouvent une haine immense envers le Roi-Liche et le régent Theron, qu'ils tiennent pour responsable de l'assassinat de leurs deux jeunes seigneurs.

- Devise : La naissance est sanglante. Notre renaissance ne le sera que davantage (Union), Un petit rocher peut contenir une immense vague (Taï'rel), Prenez mes plaques, mon destrier, je n'ai besoin que d'une épée (Ar'tel)

- Fief : Donjon de la Côte d'Idylle (Château de Miel-de-nuit)

- Seigneur : Ardin Taï'rel - Membre du conseil,

- Suzeraine : Elzana Dal'nië (fille légitime d'Ilena de Château-d'or)

-  Respect du peuple : (Crainte : 9-10), (Reconnaissance : 2-10), (Admiration : 7-10)

Cette alliance de maisons ne compte que quelques membres parmi ses rangs, et renaît littéralement de ses cendres, après un long exil forcé. Ils sont à présent prêts à se battre pour la maison Dal'nië, qui les a toujours soutenu, mais désirent plus que tout se venger de leurs ennemis. Le Roi-Liche décédé, le tour vient maintenant aux Sin'doreïs.

Ses membres sont d'un immense talent, et sont pour la plupart d'excellents chevaliers. Les années passées à combattre au service de Dame Portvaillant a offert une grande richesse aux représentants de la maison. Ils sont doué d'un grand sens de l'honneur, et préféreront amplement gagner par duel que par fourberie. Ils ne sont pas toujours d'accord avec les plans parfois sinistres de leur princesse, mais ils lui vouent une grande affection depuis sa tendre enfance. Ils sont par ailleurs les seuls à la considérer comme leur suzeraine légitime.

Ces maisons sont très craintes et admirées par le peuple de Miel-de-nuit, étant donné la puissance de leurs guerroyants et la beauté de leurs courtisans. En revanche, elles n'ont pas encore fait leur preuve pour obtenir la reconnaissance du peuple. En bons amis, ces maisons ont juré de gagner l'amour du peuple, et promis de savoir mettre leur désir de vengeance de côté pour défendre les intérêts de la cité.

Ils se montrent cependant parfois brusques, en raison des atrocités qu'ils ont subi pour en arriver ici. Il n'est point rare de les voir défier d'autres chevaliers en duel pour des rixes futiles, au grand dam des nobles de Miel-de-nuit. Des rumeurs affirment que le dernier-né de la maison Ar'tel en serait même venu à défier Romulus, un balai enchanté au service de l’évêché, pour des raisons troubles.

La majorité des membres de ces maisons sont au service de la Princesse Elzana (dernière-née de l'union entre le seigneur Aelwyn Dal'nië et Dame Ilena de Château-d'or), et sont ainsi logés au sein de son donjon, dont ils assurent également fidèlement la protection.


Fal'nial Modifier

- Maison de marins et de bretteurs, créée par une scission de la maison Tan'diel, à la suite d'une tentative de prise de pouvoir interne qui fut un échec partiel.

- Ecu : Sigle noir sur fond bleu. Un kraken à cinq tentacules visibles, 5 sabre dans chaque tentacule.

- Fondation : -234

- Particularité : Le départ d'Irisalia de la maison Tan'diel, en raison d'un conflit d'héritage (elle aurait dû hériter de la flottille Tan'diel, mais dans des circonstances troubles, c'est son frère qui eut hérité par choix de son père), a été source de discorde.  

Après moult promesses et flagorneries de la part des partisans d'Irisalia, près du tiers de la maison Tan'diel s'est alors joint aux Fal'nial (signifiant "Renaissance du kraken" en thalassien), qui disposèrent finalement de 20 soldats et des deux jonques familiales. Irisalia a alors décidé de spécialiser sa nouvelle maison dans le combat en mer, d'améliorer ses deux navires au rang de navires amiraux, et de former tous ses hommes et femmes d'armes au combat au sabre. 

Pour des raisons très particulières, aucun noble ne s'interposa dans ce conflit interne, et la séparation des maisons fut acceptée. Les Tan'diel baissèrent grandement en puissance après ce qui fut vu tel une trahison, mais elle gagna grandement tant en crédibilité qu'en fiabilité, seuls les plus fidèles restant à présent. 

Cette maison est relativement peu disciplinée, mais très expérimentée.

Ils dressent un véritable culte aux seigneurs élémentaires marins (Neptulon et Al'Akir), au grand dam du peuple de Miel-de-nuit. Elzana semble cependant avoir été influencée par ce culte. Ils semblent par ailleurs très dévoués à la jeune princesse, bien plus qu'au seigneur Aelwyn.

Ils sont les principaux marins de Miel-de-nuit, et représentent un danger constant, dans la mesure où leur force croît, à contrario de leur fidélité qui semble toujours compromise, surtout depuis quelques années.

- Devise : Offrez-moi deux navires, et je vous offrirai la victoire

- Fief : Navires amiraux : Le Neptulon, et la Jouvence

-Seigneur : Ilinia Fal'nial

- Respect du peuple : (Crainte : 4-10), (Reconnaissance : 3-10), (Admiration : 4-10)

Cette maison n'est pas très appréciée du peuple, qui lui reproche surtout le manque de discipline et d'éducation des combattants, responsables de nombreux maux de la cité. Leur fourberie est également souvent critiquée.

Pourtant, de récentes recherches historiques affirment que Histia, autrefois gabière de la maison Fal'nial et à peine âgée de vingt-deux printemps, aurait sauvé plus de dix innocents de la noyade, lors de la destruction de la vieille-ville, officiellement par le fléau.

San'daël Modifier

- Maison de prêtres, de paladins et de croisés, nouvellement créée

- Ecu : Croix dorée sur fond bleu

- Fondation : An 24

- Particularité : Le seigneur actuel de la maison est également l’évêque de Miel-de-nuit, et dispose donc d'une armée cléricale forte d'une vingtaine de soldats réguliers en armure.

- Fief : Cathédrale de l'espoir séant (Quartier populaire)

- Devise : Honni sois-je si je recule sur la voie sacrée

- Seigneur : Sanalias San'daël

- Respect du peuple : (Crainte : 8-10), (Reconnaissance : 8.5-10), (Admiration : 7.5-10)

Il s'agit incontestablement de l'une des maisons les plus influentes de Miel-de-nuit. Son emprise sur le peuple est telle qu'ils seraient en mesure de faire basculer le royaume dans une violente guerre civile.

Très récemment, Sanalias San'daël semble, pour des raisons troubles, prêcher contre la haute-noblesse et les décisions du roi. Malgré les tentatives de la princesse d'apaiser les tensions, le royaume semble approcher à grand pas d'un conflit encore jamais-vu jusqu'à présent... et plus que redouté. La majorité du peuple suivra Son Eminence, et serait prêt à se révolter contre le pouvoir, pour la promesse d'une récompense divine.

Maisons tertiaires de Miel-de-nuit (sièges occasionnels au conseil, selon l'ordre du jour) : Modifier

Fa'taë Modifier

- Maison de soldats et chevaliers de Miel-de-nuit

- Ecu : Épée courte dorée sur fond bleu

- Formation : -849

- Particularité : Cette famille, formée en récompense de la victoire d'Elfis dans une joute équestre organisée pour la naissance du nouveau seigneur, Aelwyn Dal'nië, n'a pas toujours montré une fidélité sans faille. Pourtant, ceci semble avoir été passé sous silence, et leur tentative de putsch contre le Roi Tiltaniën n'a jamais été détaillée. Ils sont néanmoins reconnus pour leur grande habileté au combat, leurs prouesses tactiques comme stratégiques, leur charme et leurs talents naturels de commandement.

- Fief : Bâtisse de la rudesse (Quartier des nobles)

- Devise : "Ne regardons point combien nous sommes, mais où nous sommes."

- Représentant : Analaë Fa'taë

- Respect du peuple : (Crainte : 7/10), (Reconnaissance : 4/10), (Admiration : 3-10)

Le peuple n'a jamais oublié ni pardonné la tentative de putsch, malgré le pardon et le silence d'une partie de la noblesse. Ils ont été écartés du conseil et de la garde royale, mais jouissent toujours d'une grande influence et d'une grande richesse au sein de la cité.


Man'tiel Modifier

- Maison d'invocateurs, d'illusionnistes et de marionnettistes

- Ecu : Baguette magique et poussière dorées sur fond bleu

- Formation : -8500

- Particularité : Cette famille est l'unique détentrice du secret de l'enchantement d'illusion, étape essentielle à la formation de marionnettes de combat. Anastalia Man'tiel dispose alors de 30 marionnettes de combat, qu'elle utilise également afin de faire des spectacles pour enfants. Ils œuvrent dans l'ombre et se font passer pour des marionnettistes ordinaires. Alors qu'ils sont connus comme l'une des maisons les plus faibles de Miel-de-nuit, ils égalent en réalité, grâce à Anastalia, les plus grandes maisons de l'île.

- Fief : L'atelier des merveilles (Quartier des nobles), La tour des Mystères (Quartiers des mages - Partagée avec la Maison San'riel)

- Devise : Lorsqu'ils me verront arriver... ils seront déjà vaincus.

- Seigneur : Anastalia Man'tiel

- Respect du peuple : (Crainte : 1-10), (Reconnaissance 1-10), (Admiration : 6-10)

La maison Man'tiel est l'une des rares maisons à être quasiment inconnue du peuple. Aussi, étant vus comme de simples mages adaptés aux spectacles pour enfant, ils ne sont en rien craints, et font même l'objet de quolibets. Les enfants les admirent énormément, et leurs tours de magie impressionnent même les plus sceptiques. Le fait qu'ils n'aient jamais dévoilé leur secret laisse tout de même planer des doutes sur leurs véritables intentions.

Ils se montrent très mystérieux, et sont omniprésents dans les affaires de Miel-de-nuit... mais toujours dans l'ombre. Les nobles et les mages semblent en revanche leur accorder un très grand respect. Ils semblent livrer une âpre concurrence à leurs rivaux San'riel, eux, bien plus populaires, mais en déclin du fait de la disparition de neuf de leurs membres au cours des trente dernières années.


San'riel Modifier

- Maison d'enchanteurs, d'invocateurs, d’illusionnistes et de transmutateurs

- Écu : Une épée scintillante entourée de cinq étoiles, dorés sur fond bleu

- Formation : -7933

- Particularité : Cette maison fut la première à assembler et créer l'intelligence des créatures enchantées de Miel-de-nuit, de manière à leur attribuer des tâches précises. C'est ainsi à la maison San'riel que le royaume doit les gardiens, mais aussi les innombrables invocations appelées par les arcanistes des deux grandes maisons arcaniques lors des combats.

- Fief : Le quartier des mages (contrôlé à 75 % par la Maison San'riel), La tour des Mystères (Quartiers des mages - Partagée avec la Maison Man'tiel)

- Devise : "Nous rendrons l'impossible possible"

- Seigneur : Aetharia San'riel

- Respect du peuple : (Crainte : 6-10), (Reconnaissance : 6-10), (Admiration : 7-10)


Til'idien (suzeraine des maisons Til'kan et Il'idien) Modifier

- L'une des familles les plus anciennes de Miel-de-nuit, pionnière de l'ingénierie de siège. Elle est composée de balistaires et fabricants des armes de poliorcétique, excellant dans leur travail mais n'ayant quasiment aucune ambition, si ce n'est de révolutionner l'art des machines de guerre au profit de Miel-de-nuit.

- Ecu : Trois flèches bleues sur fond noir

- Formation : -4500 

- Particularité : Cette maison fut anoblie peu après les guerres trolles, grâce à la grande aide que put fournir Neratiel Til'idien dans le siège de Zul'aman avec son invention du scorpion (baliste quel'dorei).

La maison Til'idien dispose de 3 balistes, de 2 mages enchanteurs et de 10 balistaires et fabricants. Les assistants de Neratiel, ont également reçu le privilège de porter un nom de famille (sans être pour autant anoblis).

- Fief : Atelier de fabrication poliorcétique (Quartier militaire)

- Devise : Si l'on peut tuer un troll sans s'approcher de sa lance, faisons-le.

- Seigneur : Tazenias Til'idien

- Respect du peuple : (Crainte : 1-10, Reconnaissance : 6-10, Admiration : 2.5-10)

La maison Til'idien reste une maison de seconde zone, respectée par le peuple, mais sans plus. C'est avant tout la noblesse qui demeure très reconnaissante envers cette maison.


Ter'diën Modifier

Maison de gardes de Miel-de-nuit célèbres pour leur fidélité, née d'une scission avec la maison Fa'taë (après une tentative de coup-d'état de leur part qui aurait été un échec cuisant).

- Ecu : Lance et bouclier dorés sur fond mi bleu, mi noir

- Formation : -145

- Particularité : Les Ter'diën sont l'une des rares maisons à ne point apprécier la magie. Ils sont quasiment les seuls à s'opposer à l'avancée technologique de Miel-de-nuit à ce sujet.

- Fief : La Tour (Quartier militaire)

- Devise : "Une armée de lanciers sera toujours plus efficace qu'une foule aux mains vides".

- Seigneur : Balitien Ter'diën

- Respect du peuple : Crainte : 2-10, reconnaissance : 8-10, admiration : 3-10

La maison Ter'diën a toujours été une maison de seconde zone, et aucun de ses membres n'a jamais été particulièrement gradé, ou connu pour son héroïsme. Ils n'occupent pas de réelle place politique, bien que Balitien soit membre du conseil. Cependant, ils eurent rendu de fiers services à Miel-de-nuit durant les deux dernières guerres. Le peuple s'en souvient. Ils sont nommés, mais non anoblis.


Taë'nal Modifier

Maison de soldats de Miel-de-nuit, ayant accompli quelques faits d'arme durant la Deuxième guerre aux côtés des forces stromgardiennes

- Ecu : Un lion doré sur fond bleu

- Information supplémentaire : Les Taë'nal sont connus pour ne jamais abandonner au combat, quelque soit l'enjeu et quelque soit l'issue de la bataille. Ils ne reculeront jamais devant l'ennemi, et seraient capables de désobéïr à un ordre, plutôt que de reculer. Ils ont souvent été blâmés pour cela. Cette attitude s'est cependant atténuée depuis que Hiltan Taë'nal a laissé le pouvoir à son fils, Nerion.

- Formation : -634

- Fief : Bâtisse du rugissant (Quartier des nobles)

- Devise : "Buvons notre sang, notre soif nous passera."

- Seigneur : Nerion Taë'nal : Membre du conseil (très peu d'influence)

- Respect du peuple : Crainte : 8-10, reconnaissance : 4-10, admiration : 7-10

Insulter un Taë'nal revient automatiquement à un duel à mort. D'après la chronique du trouvère Eltirian, leur sens de l'honneur serait tel qu'un jour, leur seigneur Kilten aurait blâmé le célèbre chevalier Lahière Mal'daë pour lui avoir renversé accidentellement du vin sur la tunique. Lahière se serait excusé, mais Kilten aurait exigé qu'il s'excuse à genoux, et lui octroie la moitié de ses terres en guise de tribut. Lahière aurait d'abord cru que le seigneur était ivre. Sourire aux lèvres, il aurait décliné, et proposé plutôt trois pièces d'or et quatre chevaux en guise de réparation, comme le veut la coutume. 

D'après la légende, Kilten rejeta l'offre, et le litige se solda par un duel à mort. Il ne fallut à Lahière que trois coups d'épée pour abattre Kilten. Ce dernier, les deux mains coupées, tentait encore de se battre. Il n'eut point montré le moindre signe de faiblesse, et il ne cessa de se défendre que lorsque sa tête fut détachée de son corps.

Le peuple resta à jamais marqué par cette détermination sans faille. Lahière fut éxécuté quelques années plus tard à la suite d'un complot contre son influence.


Taë'san Modifier

Maison de forestiers de d'archers, connue pour sa participation dans la deuxième guerre, tout comme les Taë'nal. Ils ont été anoblis, tout comme les Taë'nal, pour leur aide contre le putsch des Fa'taë.

- Ecu : Une feuille dorée sur fond bleu

- Formation : -634

- Fief : Bâtisse du Grand pin (Quartier populaire)

- Devise : "Si nous avons du remporter dix victoires pour vaincre l'ennemi, c'est que nous avons échoué neuf fois."

- Seigneur : Alanielle Taë'san

- Respect du peuple : Crainte (3-10), Reconnaissance (5-10), Admiration (4-10)