FANDOM


La Guerre Civile taudienne

Civil war
Informations
Date : 12 août 32 - 31 août 33
Localisation : Claudeauciti, colonies taudiennes
Cause : Trahison de Rakam Kantos sous l'influence de M. Terrible
Issue : Destruction totale de Claudeauciti et anéantissement du Taudis et du Bouge.

Fondation de la Compagnie des Survivants du RàZgnarok

Belligérants : IconSmall Sunflower Le Bouge
IconSmall Dwarf Male Le Taudis
Pertes : Des milliers de taudiens et de bougiens, irradiation quasi-totale de Claudeauciti
Marsh of the rakamiste Taudis

Introduction

De tous les ennuis qui ont barré la route au Taudis, la Guerre Civile est sans aucun doute la plus violente, la plus dévastatrice et la plus improbable.

Les prémices de la Guerre Civile

Alors que le Taudis se sentait enfin puissant en ayant M. Terrible sous ses ordres, ce dernier ne voyait pas les choses sous cet angle. M. Terrible le Destructeur ne souhaitait pas servir de jouet à de pitoyables clochards sans cervelle et encore moins être présent sur Azeroth avec aussi peu de puissance.

Déterminé à régner sur Azeroth, le puissant Seigneur Élémentaire prit le contrôle de l'esprit de Rakam Kantos, bras droit du Taudis, afin de fomenter un coup d'état contre le Roy Andrei Moustache-de-cuivre. Ayant dans sa poche les chamans délurés et les druides de la Fange, celui-ci atteint son but et renversa le Roy Andrei.

Taudrassil l'arbre monde tomba entre les mains de M. Terrible et ses sbires. L'île du Taudis devint alors un bouge servant de terrain d'entraînement à des légumes-humanoïdes et autres choses sorties du Plan élémentaire du Potager.

L'âge d'or bougien (Août 32 - 10 février 33)

Le coup d'état rakamiste

Contrôlé mentalement par l'impitoyable M. Terrible, Rakam Kantos renversa la monarchie taudienne et nomma M. Terrible nouveau leader suprême de Taudrassil. Les chamans délurés et les druides de la fange taudiens rejoignirent sans hésiter le puissant Seigneur Élémentaire alors que les vagabonds et les braves chienvaliers de la Lame des bennes restèrent fidèle au Roy Andrei Moustache-de-cuivre.

L'attentat de Taudrassil

Le 14 août 32, des soldats du Taudis s'infiltrèrent dans Taudrassil, déguisés en chamans délurés. Ils parvinrent à placer une bombe au pied d'une étrange rune servant de catalyseur de puissance de M. Terrible.
Ils firent ensuite sauter l'endroit avec M. Terrible qui se tenait non loin de ladite rune. Cependant, une si petite explosion ne pouvait pas faire de mal à une créature si terriblement puissante.

La sécession bougienne

Le 28 octobre 32, le Cartel Cogiterouage dirigé par Skial Cogiterouage fit faillite à la Villembrack. Sa dette énorme obligea son dirigeant à fuir la ville, poursuivit par des chasseurs de prime de la Coalition du Commerce.
Ne voyant comment s'en sortir, il décida de se cacher dans le Taudis, une organisation qu'il avait créé en compagnie du Roy Andrei mais qu'il avait quitté lorsqu'il l'avait pu.

Ne connaissant pas la situation actuelle du Taudis, Skial posa ses bagages non loin de Taudrassil. Il se fit corrompre rapidement par M. Terrible, voyant en cet être crédule un outil puissant, le voyant comme un chef légitime du Taudis.

Le 30 octobre 32, Skial Cogiterouage s'auto-proclama Roy légitime du Taudis et fonda le Bouge avec ses loyalistes. Il envahit Claudeauciti et nomma son nouveau pays "La Skialie".

Dissolution de la Lame des bennes

Skial, en fin stratège, décida de faire de la Skialie le premier producteur de manaphétamine du monde. Il installa à Claudeauciti de vastes labos sous-terrains. Une telle production de manaphétamine attira de nombeaux déshérités en manque, dont la plupart des chienvaliers de la Lame des bennes.

Les chefs de ce glorieux ordre restèrent fidèles au Taudis mais la plupart de leurs soldats sombrèrent dans la toxicomanie dans le Bouge... une fois encore.

Les Entrailles et la Terrible puissance

Le 27 novembre 32, le Bouge s'installa aux Entrailles de Dalaran pour fonder Taudlard, une école de magie publique afin de répandre la foi du Terrible au sein de la ville volante. Le Professeur d'Histoire So en profita pour organiser des cours d'Histoire ouverts au public afin de faire connaitre le Terrible au public. Tout ceci rendit le Terrible de plus en plus puissant, réduisant l'influence du Taudis en sein des égouts de Dalaran.

La victoire de la Résistance taudienne (10 février 33 - 2 juillet 33)

La mort du Roy, un tournant de la Guerre

Taudlarddead

Taudlard attaquée par la Résistance taudienne

En janvier 33, le Roy Skial Cogiterouage, souverain de Bouge et représentant terrestre du Terrible, trouva la mort en se faisant assassiner par un chevalier de la mort et le bras-droit de Nathanos qui passaient par hasard dans les Entrailles. Bien que mort, l'esprit du souverain persista dans l'espoir de voir enfin la fin de cette terrible Guerre. Malheureusement, le fantôme du Roy s'éteint le 10 février 33. Les expériences menées sur son corps dans le but de le ressusciter ne donnèrent rien et un enterrement fut organisé deux jours plus tard.

Les survivants locaux du Taudis trouvèrent une ancienne prophétie taudienne au Marché noire, datant pratiquement de la création du Taudis. Celle-ci parlait déjà de la Guerre civile et annonçait la mort du Félon et le retour du Sauveur. Sûrs que le Sauveur n'était autre que le Roy Andrei Moustache-de-cuivre, disparu depuis un moment, la résistance taudienne organisa un assaut sanglant sur Taudlard, faisant plusieurs centaines de morts de chaque côtés. Dans l'impossibilité de reprendre le contrôle des Entrailles largement influencées par le Terrible, la résistance taudienne menée par Foncé le Kataneur décida de repartir aux sources : Claudeauciti.

La Chute de la Skialie et le Renouveau de Claudeauciti

Skial Cogiterouage n'ayant aucun descendant, sa mort laissa un grand vide dans la hiérarchie bougienne. Le directeur de Taudlard Steve Harvey décida de prendre les choses en main. Cependant, il ne s'attendait pas à voir le Taudis se retirer des Entrailles et se diriger vers la Skialie.

Le 20 février 33, la résistance taudienne attaqua la Skialie à bord des "Moustaches d'Andrei", la canonnière du Taudis. Steve Harvey ne parvint à la ville qu'à la fin de la bataille et décida d'établir le gouvernement en exil du Bouge à la Nouvelle-Niche non-loin.

EscarmoucheTaudolothaire

Une escarmouche entre la Résistance taudienne et les forces de la Nouvelle-Lothairie non loin de Claudeauciti.

Une alliance improbable

Dos au mur, le régent du Bouge, Steve Harvey, négocia une alliance avec les forces lothairiennes de la Nouvelle-Lothairie afin de déloger le Taudis de Claudeauciti. Ainsi, la Nouvelle-Lothairie entra en guerre contre la Résistance taudienne le 21 février 33.

Le RàZgnarok (2 juillet 33 - 31 août 33)

Dans la culture taudienne, un événement nommé le RàZgnarok a été prédit par un vieux prophète mystérieux. Un jour viendrait où toutes les créations taudiennes et la civilisation taudienne elle-même partiraient dans le néant, laissant les taudiens sans aucun foyer et démunis.

L'ultime recours bougien

Planquée dans la Nouvelle-Niche, la magocratie bougienne résistait tant bien que mal aux assauts véhéments taudiens. Ceux-ci duraient depuis plusieurs mois et le directeur Steve Harvey (Ou Steveh) commençait à perdre la confiance des nichois. Ainsi, pour se venger de la déchéance bougienne, le Directeur canalisa une puissante malédiction avec ses acolytes qu'il nomma "RàZgnarok", en hommage à la prophétique fin des temps taudiens le 2 juillet 33... Malheureusement, Steve Harvey perdit le contrôle de son sortilège.

La Retombée

RàZgnarok

Claudeauciti après le RàZgnarok

La malédiction échappa au contrôle des bougiens. Tous les acolytes autour de Steve Harvey furent tués sur le coup et le Directeur de Taudlard n'en réchappa que par miracle. Taudiens, bougiens et nichois virent la malédiction, une énorme boule de matière verte, s'échapper vers le ciel... et exploser. La déflagration fut telle que les murs de Claudeauciti se couchèrent et que la forteresse de la ville tomba en ruine... Mais le pire allait venir.

Des particules radioactives tombèrent du ciel et infectèrent les terres de toute l'île... Transformant sans distinction taudiens, bougiens et nichois en mutants décérébrés. Certains parvinrent à survivre et s'enfermèrent dans des abris étanches sous l'île, d'autres plus nombreux s'exilèrent et jurèrent de revenir lorsque l'île sera de nouveau habitable.

Le Calme

Après le 2 juillet 33, plus aucune instance gouvernementale taudienne ou bougienne n'existait. Les chefs des deux factions étaient soit morts, soit transformés en ignobles mutants décérébrés, soit en fuite en-dehors de Claudeauciti.

Le 31 août 33, la Compagnie des Survivants du RàZgnarok fut fondée dans les ruines d'une petite base taudienne. Cette union entre survivants bougiens et taudiens fut considérée comme la fin officielle de la Guerre Civile, laissant la nation totalement irradiée et détruite en proie aux raids des mutants et des pillards.