FANDOM




Physique

CICATRICE(S) : Légères cicatrices sur l'ensemble du corps

TATOUAGE(S) : Tatouages nains sur le torse, le dos et les bras

COULEUR PEAU : Blanche, légèrement bronzée

COULEUR CHEVEUX : Gris

BARBE : Longue barbe tressée naine typique

MUSCULATURE / STATURE : Forte musculature / Aspect bourru

TAILLE : Légèrement plus grand que la moyenne

Armes : 

Kerojar possédant un très large arsenal, ne seront évoqués ici que les armes qu'il utilise le plus souvent.

Fusil de précision BRK-2000 : Un fusil de précision d'excellente manufacture fait d'une crosse en bois et d'un canon en acier. Celui-ci est aussi équipé d'une puissante lunette ainsi que d'une baïonnette. Privilégiant la puissance et la précision par rapport à la vitesse et la mobilité, l'arme -plutôt lourde- est équipé d'un mécanisme à verrou devant être rechargé après chaque tir mais permettant l'insertion de balles perforantes de gros calibre.

Lance-Flammes : Récente création du nain, cette arme est une version réduite du lance-flammes qu'il avait déjà installé dans son char à vapeur, et disposant d'une seule bouche de sortie. Utilisant un carburant artisanal à base de phlogiston et de pétrole, cette arme projette le liquide jusqu'à une quarantaine de mètres maximum en l'enflammant. Le mélange utilisé est extrêmement compliqué à éteindre.

Poings d'acier : Directement incorporés sur les gantelets de l'armure personelle de Kerojar se trouvent des sortes d'anneaux métalliques au niveau des phalanges, agissant exactement comme des poings américains sans pour autant géner la poigne du nain.

Grenades à mèche : De simples grenades à mèche (s'allumant donc à l'aide d'une flamme, ou équivalent) possédant une charge explosive assez conséquente. Kerojar en porte généralement deux ou trois à sa ceinture.

Hache naine en acier : Une hache en acier forgée par les nains et donc de bonne qualité. Relativement vieille, elle n'en est pas pour autant moins efficace, car très bien entretenue par son propriétaire. Lourde et tranchante, elle est exactement ce que l'on attend d'une hache naine.

Mortier de campagne : Un mortier nain de campagne permettant à Kerojar de pouvoir agir en tant que soutient -relativement- lourd même dans des endroits où son véhicule ne peut pas passer. Ce mortier peut aussi bien tirer des explosifs que des fumigènes ou des fusées de détresse. Kerojar le transporte en permanence dans son char.

Armures :

Armure de montagnard blanche : Une armure de cuir lourd blanc basique mais efficace que Kerojar avait récupéré avant de quitter l'armée de Forgefer. Un de ses principaux avantages et défaut est la chaleur qu'elle prodigue à son porteur. A l'époque quasiment inutilisée, elle est désormais devenue l'armure officielle des montagnards Sombrefers de Forgefer. Kerojar l'a ainsi laissé tombée pour éviter toute confusion.

Armure personnelle : Ayant décidé de quitter son ancienne armure de montagnard blanche, Kerojar à fait forger sa propre armure. Celle-ci mélange efficacement mailles, morceaux de plate et cuir ainsi que différents matériaux, tel que le mithril, le thorium ou encore l'acier. Elle offre ainsi au nain une bonne protection tout en laissant suffisamment de liberté de mouvements pour être utilisée au volant de son véhicule ou pour faire du tir au fusil.

Autres :

Lunettes d'ingénieur : Véritable bijou de technologie gnome que Kerojar à racheté à un ingénieur gnome. Celles-ci donnent une montagne d'informations à son porteur, tel que, par exemple :

-Sa vitesse de déplacement

-La température

-La vitesse du vent

-La distance entre lui et sa cible (quelle qu'elle soit)

-...

Elles sont aussi capables d'un puissant zoom -tout comme des jumelles- en tournant simplement les crans métalliques qui entourent les verres.

De plus, Kerojar les a fait modifié par leur inventeur afin de l'aider à piloter seul son véhicule, ainsi que pour diverses autres tâches.

Compétences martiales

Armes à deux mains Armes à une main Combat à deux armes
Épées Mauvais Épées Moyen Arme + Bouclier Mauvais
Haches Très bon Haches Bon Armes identiques Mauvais
Masses Bon Masses Moyen Armes différentes Exécrable
Bâtons Mauvais Dagues Mauvais
Armes d'hast Moyen Pugilat Bon
Armes à distance Armes de jet Compétences Physiques
Arcs Exécrable Couteaux Exécrable Endurance Très bon
Arbalètes Mauvais Hachettes Moyen Force Excellent
Fusils Excellent Marteaux Mauvais Agilité / Vitesse Mauvais
Baguettes Inutilisable Javelots Mauvais Mental Moyen

Background

Peu est connu du passé de notre ami nain, néanmoins, si vous veniez à vous trouver dans la Grande Bibliothèque de Forgefer, il se pourrait que vous tombiez sur de vieux papiers coincés entre deux livres. En l’étudiant de plus près, vous vous rendriez alors compte qu’il s’agit d’un rapport de l’armée de Forgefer; cependant, personne ne saurait vous dire comment il est arrivé là. Quoi qu’il en soit, si votre curiosité venait à l’emporter, voici les écrits -quelque peu effacés par le temps- que vous trouveriez :

FORGEFER

31 JUIN DE L’A_____


__lonel Badrin POUDRACIER


à


Général M___ni_____us




RAPPORT



OBJET : Résumé du rapport du Serg_______________rojar BALGOR



RÉFÉRENCES :


  • Rapport oral de l’intéressé

  • Certificat de promotion du Major _________________


__néral. Comme demandé voici le résumé du rapport du Sergent-Artilleur Kerojar Balgor, évadé des profondeurs du Mont Rochenoire, fait prisonnier suite à l’échec du convoi “Tempête de Poudre” du 21 Ja__ier______an______.

Pour rappel, le convoi --devant protéger une cargaison d’armes, de munitions et devant mener des hommes depuis Kharanos jusqu’à l’avant-___te “Noirenclume” de la Gorge des Vents-Brûlants-- était composé de :


-Un char à vapeur Type MkI, avec son équipage au complet (Pilote, Copilote, Tireur)

-Un char à vapeur Type MkII, avec son __uipage au complet (Pilote,  Copilote, Tireur, Chef de Bord)

___ux montagnards de Dun Morogh, chacun monté sur bélier

-Seize soldats de Forgefer

-Douze__usilier___e Forgefer

-Un ingénieur gnome

-Un forgero____in

-Une charrette, tirée par deux béliers, transportant le matériel suivant :

-30x Haches de guerre

__6x Fusils

-8x Caisses de munitions

-2x M___________ampagne

-2x Caisses d’ob__


__ convoi est partit de Kharanos à l’aube. Les montagnards ouvrant la marche avec le MkI, qui transportait aussi l’ingénieur et le forgeron. Venait ensuite le cont___ent de soldats, puis la charrette, les fusiliers et enfin le MkII, piloté par le Sergent-Artilleur Balgor.

Notre convoi à ainsi traversé Dun Morogh et le Loch Modan sans problèmes, puis ___arrivé en début d’après-midi du 6___in_______dans la Gorge des vents __ûlants. Ce serait alors environ deux heures aprè___on entrée dans la région que le convoi se serait fait attaq__.

D’après notre nain, l’attaque aurait commencé par l’explosion du MkI à la tête du convoi; explosion qui aurait alors tué l’ensemble son équipage et ses passagers sur le coup. --Notre homme a dit penser que les sombrefers avaient piégé la route en cach___ des explosifs sous le dallage.--

Profitant de l’effet de surprise et de l’hébétement provoqué par l’explosion, un nombre inconnu mais important d’embusqués sombrefers (“Une foutue fourmilière de noireaux qu’est sortit de la terre et nous a submerg_”__our reprendre les mots exacts du Sergent-Artilleur Balgor) soutenu par au moins trois golems dont deux __lems-canons aurait alors attaqué le reste du convoi. Une première salve de tir au fusil et de tir de golem-canon aurait ainsi éclaircit nos rangs et tué les _éliers tirant la charrette, l’empêchant de ____fuir. S’en serait alors suivit une courte bataille où nos troupes -en sous nombre et déjà fortement touchées- se seraient faites massacrées, malgré une fière résist___e de l’arri__e, encore soutenu par le MkII. Malheur____men_, celui-ci aurait été rapidement immobilisé par de nouveaux tirs de canons lui faisant perdre ses roues. Son équipage aurait alors décidé de ___oindre le combat en dehors, mais le copi__te et le chef de _ord se seraient cependant fait mortellement touchés par balle à peine la porte ouverte, tandis que les deux autres auraient été forcés à la reddition, mis en joue par les embusqués, comme le____elques autres survivant du convoi. L’un de nos soldats aurait cependant refusé et tenté d’attaquer les sombrefers, seulement pour se faire tuer avant d’avoir _u faire quoi que ce soit. Les autres se seraient alors fait assommés _our éviter de nouveaux incidents. Les survivants à ce moment là auraient alors __é :


-Le Sergent-Artilleur Kerojar BALGOR, pilote du MkII

-Son tireur, _odran Mine-d’Or

-Un fusilier, matricule inconnu

__eux soldats, matricules ____nnus


Notre nain dit alors s’est réveillé dans une cellule des profondeurs du Mont Rochenoire, séparé des autres __isonniers, q_’il n’aurait _lors plus revu depuis, excepté pour le tireur de son véhicule. Il aurait cependant entendu dire que le fu____er -qui aurait alors ét_ réduit en esclavage dans le Chaudro_- serait mort de fatigue. Il est ainsi probable que nos deux autres soldats aient sub_s le même sort. De plus, lors des __________ours de sa captivité, notre homme aurait entendu deux sombrefers -apparemment irrités- discuter à l’extérieur de sa cellule, à propos de comment les informations qu’ils avaient reçus n’étaient pas _onnes et que c’était la rai_on de “la mort du savant gnome”. Il m’a alors dit penser que des informations à propos du co_voi avaient été vendus aux som___fe_s par l’un des nôtres, et _u’ils avaient cherché à capturer l’ingénieur gnome en vie mais n’auraient pas fait explosé le bon char à cause ___ne erreur dans leurs informations. __ai alors tout de suite pensé au Ma-____


-Ce passage semble avoir été volontairement effacé-


-____oit notre homme dit qu’il a ensui__ été forcé au travail. Au départ, cela se serait limité à la fabrication d’explosifs basiques, à l’entretien d’armes à feu et à la réhabilitation d’armes _olées à nos troupes mais aurait finit en quelque chose de bien pl__ compliqué. En effet, il a expliqué qu’après plusieurs _nnées (il ne saurait dire exactement combien, car il aurait finit par perdre l_ nombre exact de jours qu’il a passé en captivité, mais __ a tout de même dit penser à plus de 4 ans) il aurait été __nalement réunit avec son ancien membre d’équipage. Les sombrefers seraient alors arrivé avec une carcasse inutilisable mais en plutôt bon état d’un MkIII --ce qui signifierait que les Sombrefers ont été capables d’en récupérer t__s peu de temps après leur mise en service-- et des pièces détachés, et leurs auraient demandé de le remettre en état, étant donné qu’ils étaient déjà co__aisseurs de notre technologie. Le Sergent-_rtilleur Balgor m’a alors expliqué que lui et son coéquipier acceptèrent mais déci_èrent secrètement de se servir de ce char pour s’échapper. Ils auraient alors passé plusieurs semaines -_u mois- à le réparer et à l’adapter à leurs besoins tout en faisant en sorte que les sombrefers soient incapables de l’utiliser lors de leurs essais, feignant des prob__mes techniques nécessitant plus de temps pour être réglés. Une ___s terminé, ils auraient alors attendu un soir où de nombreux gardes avaient prévus de se retrouver au “Sinistre __luseur” pour s’échapper. Le Sergen_-Arti___ur Balgor aurait alors simulé s’être fait blessé par une sortie de vapeur tandis que le 1ère classe ___e-d’Or aurait appelé à l’aide, attirant le seul garde alors en poste à l’intérieur du véhicule. Là, Mine-d’Or l’aurait alors attaqu____ec une clef à molette, l'assommant mais sans pouvoir l’empêcher de tirer un coup de feu, se faisant alors blesser à la jambe et donnant l’alerte à quelques patrouil__urs aux alentours. Nos deux hommes aurai_nt alors malgré tout tenté leur chance, bien que ne possédant pas de muni__ons pour le canon, et devant alors se contenter du __uleau compresseur. Ils se seraient ainsi frayé un chemin au travers __s galeries de la montagne malgré les soldats barrant le chemin qui leurs auraient tiré dessus, notamment au can__, occasionnant des dégâts importants mais non fata__ sur le véhicule. Notre nain dit néanmoins avoir été rendu presque sourd pendant plusieurs heures suite à la détonati_n d’un tuyau à vapeur près de lui. Ils auraient cependant réussis à rejoin_re la surface, se retrouvant à la sortie d’une cave de la Gorge des Vents Brûlants. Ce serait alors à ce moment là qu’il se serait rendu compte que son membre d’équipage n’avait pas survécu à la remontée. Un morceau de bois aurait effectiveme__ éclaté suite à un impact sur le char et lui aurait _raversé le coeur. De plus, un tuyau à vapeur ayant aussi explosé à côté de lui, il au__it été très sévèrement brûlé, notamment sur la droite du vis__e. Le Sergent Balgor dit avoir été inc_pable de dire avec certitude laquelle des _lessures avait tué son équipier, mais qu’il pensait plutôt à l’éclat de bois, car il “[aurait] sinon ente_du [s]on tireur hurler de douleur”. -Je pense néanmoins qu’il essaye juste se convaincre lui-même de cette possi__litée, étant donné qu’il dit avoir _té rendu presque sourd peu de temps avant-.


Quoi ___il advienne, il a ensuite été capable de rallier le Loch, où nos hommes de l’avant-_oste de la Vall__ des Rois l’ont finalement récupéré. Ils l’___ retrouvé exténué et presque mort dans son siège. _’après eux, il était non seulement _omplè_ement déshydraté, mais avait aussi un éclat de bois planté dans la jambe _auche et un bras légèrement brûlé. Après l’avoir _oigné, ils nous l’ont alors directement envoyé pour qu’il fasse son rap__rt.