FANDOM


Claymore teresa by masateru

Portrait incomplet d'un artiste inconnu, représentation de Byleth en tenue de combat dans sa jeunesse.

Byleth Calben dit 'la souriante'
titre  'La Reine Démoniaque'
surnom

 

La Main Vengeresse

sexe

 

féminin
Âge  3700 ans
Race

 

Cambion (Demi démon: succube / ELFE), Maintenant Démon (nouvelle Reine des succubes)
Classe

 

Tueuse de démons
Affiliation

 

Claymore
Occupation

 

Variable
Localisation Variable
Statut Vivante
parenté

Lilith (mère démoniaque), Morte

Bénélias Calben (père), mort

Adolis Calben (frère), mort

Atalia (fille adoptive), En vie

Leonie (ex compagne), En vie ?

arme notable

 

Deux Claymores

-Daerachas (Grande Peur, terreur);

-Huor (Force d'âme, courage)


Biographie:

Byleth est née dans un petit village au abords de Quel'thalas avec son frère Adolis fesant deux des faux jumeaux, leur père Bénélias Calben était un mage doué dans la création de sceaux magiques et la confections de potions inédites, il prit Lilith, une femme elfe au charme incomparable et mystérieux pour épouse, deux ans avant la naissance des faux jumeaux.

Dés leur plus jeune âge les deux enfants ont étaient formé par leur père désireux de leur transmettre tout le savoir qu'il possédait, Adolis prit pour passion l'alchimie tandis que Byleth choisit la création de sceaux en tout genre. La vie dans cette famille était douce et chaleureuse, leur mère bien que distante et froide avec eux couvrait Bénélias d'un amour passionné et dévorant. La mère avait une fâcheuse manie à faire des tours douloureux à ses enfants ceux ci se coupant, chutant ou se cognant on ne sais trop comment. Bénélias finit par découvrir le passe temps honteux de son épouse et attendit le soir pour lui faire de multiples réprimandes.

Lorsque la lune fut assez haute Bénélias rejoignit sa femme dans le salon ou elle était affairé à écrire ce qui, d’après elle, était une nouvelle langue de sa composition, une dispute violente éclata entre les deux personnes réveillant le fils encore enfant qui se précipita vers sa mère la protégeant de son père sans savoir qui était réellement fautif. Byleth quand à elle revenait d'une promenade au clair de la lune dans le jardin familial ou elle aimait passée le plus clair de son temps, la suite fut décrite par Byleth en proie à une terreur panique et entre les mains des patrouilles elfes:

'Byleth Calben, jeune enfant elfe, a assistée au massacre de son père et de son frère par une succube, le témoin du crime dit avoir vu Bénélias Calben étendu au sol et éviscérer tout comme le fils, Adolis Calben, étendu à coté du premier corps leurs têtes ont étaient défoncer à l'aide d'un objet perforant de taille imposante, le père était mis dans une position étrange qui laisse à penser que la succube à abuser sexuellement de lui pendant le meurtre, le témoin à rapporter que la succube à obliger Adolis Calben à regarder avant de s'occuper également de lui avant de le tuer également.

Byleth Calben semble prise de folie post traumatique, elle soutient que c'est Lilith l'épouse de la victime qui aurait perpétrait le meurtre et les abus sexuels, je demande à ce que soit transférer le témoin auprès des mages de Quel'thalas pour un examen approfondit de son état.'


Les mages se sont rapidement aperçue de la véracité des propos de la fillette et découvrirent avec horreur au domicile de la famille les écrits de l'épouse en Ere'dun et de sa véritable nature, Lilith l'épouse de Bénélias n'était autre qu'une succube extrêmement puissante surnommé la 'Mère des démons' et qui avait pour dessin de faire naître une multitudes d'hybrides dans le but de corrompre les elfes. Byleth fut laisser vivante car elle en est une, une Cambion, un mélange improbable et dangereux de démon et de mortel.

La petite fille depuis cette découverte de son état et du massacre de sa famille voulut se venger et détruire le monstre à l'origine de sa peine, elle se mit elle même sous la volonté de ses geôliers acceptant tout les traitements sur elle, du moment qu'elle pouvait arrivée à ses fins.

L'enfant fut étudier de prés par les mages de Quel'thalas et l'affaire fut murer dans le silence le plus complet, sa période d'emprisonnement dans la cité fut longue et douloureuse les mages se livrant à de multiples expériences sur la pauvre fillette, son calvaire continua dans le royaume d'Arathor ou elle fut également utilisé comme cobaye pour formé les premiers mages humains, ceux ci gardant le secret comme leur ont enjoint les elfes. C'est à cette époque qu'un sceau magique fut apposée sur la jeune fille l’empêchant de faire du mal à un innocent car elle était devenue violente et sa soif de sang était bien trop grande et imprévisible, celui ci la consumant si elle attaquer un innocent ou si elle passer plus de deux jours hors du territoire ou elle était installée.

Bien après avoir atteint l'âge adulte elle fut envoyer à Hurlevent ou elle jura fidélité et allégeance à l'Alliance mettant au service de la capitale ses lames pourfendeuses de démons, elle put enfin sortir au grand jour après plusieurs siècles de tortures, de mises à l'épreuves et de formation contre les bêtes démoniaques.

La rencontre d'Atalia:

Lors d'un contrat elle fut envoyer dans un village des terres foudroyées pour mettre fin à une attaque de démons qui massacrer hommes, femmes et enfants à la nuit tomber et se mêler aux mortels le jours pour se délecter de leur terreurs, c'est à ce moment la que Byleth rencontra Atalia . La Cambion détruit les trois démons sur la place publique devant tout le monde ce qui lui valut des applaudissements et des cris de joies qui l’horripilée d’autans plus qu' Atalia , à cette époque âgée de 6 ans, s'accrocha à elle comme si elle était sa mère n'ayant plus aucun refuge la sienne s’étant fait massacrer laissant la pauvre enfant vivre dans la rue.

Byleth à contre cœur laissa la petite fille la suivre mais elle ne la ménageât pas pour autans, la traitant comme un chien galeux s'accrochant désespérément à un noble odieux. A cette époque Byleth n'était plus qu'une machine à tuer incapable de compassion pour les êtres mortels n'étant animer que par son plaisir sadique et sa soif de sang et de souffrance, ce qui se voyait pendant les combats la jeune femme arborant un sourire malsain et carnassier à chaque fois d'ou son surnom de 'Souriante'.

C'est après quelques mois qu'elle comprit l'attachement d'Atalia envers elle, la petite fille avait déclencher un mécanisme dans le cœur de la combattante celui de l'humanité qui la troubla au plus haut point, elle pris en pitier la petite fille à décida de la prendre sous son aile fesant d' Atalia sa fille adoptive. Elles se perdirent de vue lors d'une seconde attaque bien plus importante aux Grisonnes puis se retrouvèrent 300 ans plus tard.

Leonie et le Refuge de l’Étang:

Byleth vis depuis un certain temps à Comté de l'or dans une cave cacher entre les arbres à la périphérie de la bourgade, elle rencontra Leonie, une humaine vive et jovial qui fut pris d'un malin plaisir, celui de séquestrer Byleth, il s'avéra que les deux femmes finirent par s'entendre plutôt bien on ne sais pas encore si Leonie aurait profiter des faiblesses de Byleth à cette époque la mais bientôt une idylle naquit entre elles, qui selon Atalia était un coup monter car Byleth à toujours était hétéro.

Leonie fut la deuxième à loger dans la cave de Byleth celle ci ayant déjà pris sous sa protection Darius un étrange enfant des rues le premier étre qui eu son amour, il fut vite constater que l'endroit devenais trop petit pour les trois personnes et Byleth utilisa ce qu'elle avais mis de coté pour construire une maison bien plus spacieuse sous le regard des hauts gradés de la cour d'Hurlevent qui virent une expérience de plus à faire, celui de son intégration et de l’épanouissement de son humanité.

La maison continua à s’agrandir, leonie ramenant toujours plus de gens démunis ou perdu dans la demeure c'est ainsi que naquit 'Le Refuge de l’Étang'.

Descente aux enfers:

Suite à une violente dispute avec Leonie, Byleth se rendit compte des liens qui l'avait emprisonnés et attacher à Leonie ce qui lui avait couter l'amour de tout ceux qui lui étaient chére, ronger par le remord et le désespoir elle quitta comté-de-l'or laisant Atalia sans nouvelles et tout les autres pensant qu'elle n'en était plus digne désormais, elle commenca la route qui aller la menait aux portes de sa damnation.

Byleth commença d'abord par se libérer de son ancien maitre, l'Alliance en concluant un pacte avec un orc-démon, ce qui eu pour incidence sa traque par l'Alliance.

Elle se dirigea ensuite à gangrebois, dans sa quête de vengeance elle parcourut les terres ravager par les démons, cherchant des alliées chez ces pire ennemis et chez ses anciens maitres, mais elle du se battre pour sa survie et survécu à un terrible assault alors qu'elle aller rendre l'âme, sa partie démoniaque commença à s'éveiller dangereusement ce qui déclencha un mécanisme irréversible, celui de sa transformation compléte en démon, cela se traduisit par la perte des battements de son coeur devenu mort et froid, et sa transformation ne fait que commencer.

Dans sa quête d'alliés pour tuer sa mére elle conclut des pacte avec des étres démoniaques et peut recommendable, elle du cependant retourné au comté cacher aux yeux de tous pour enroller des combattants et mages puissants.

Le vrai combat commence:

Byleth rassembla les personnes les plus compétentes à sa connaissance, un ténébrant (Kulterath), une gangre lige (Melinael), un chevalier de la mort (Falwir), un mage elfe puissant (Meneldil), une femme génétiquement modifiée (Annyta), l'orc démon Ag'Thar et Tésérath un non-mort elfe.

Grâce à ce groupe plus qu'original ils réussirent à tuer Lilith et Byleth absorbat son essence fesant d'elle désormais une démone supérieur et la nouvelle Reine des succubes. Les autres membres du groupes purent récupérer les artefacts puissant que Lilith gardées comme trophés et Byleth se réserva le droit de prendre le Livre des Murmures, un ouvrage magique pouvant purifier et absoudre tout étre (mort, malédictions, ect...).

Néanmoins elle sacrifiat son désir de redevenir une simple elfe pour ramener Tésérath à la vie et brisé le pacte qu'il avait fait avec Ag'Thar, tout ceci pour le bonheur de sa fille Atalia.

Sans but et désirant ardemment la mort elle retourna vers Ag'Thar qui lui proposa un autre contract, celui de mener ces troupes contre la légion, c'est ainsi qu'elle épousa la cause du Kil'Rath, groupe de démons rebelles contre la légion ardente et devint un chef de guerre.

Aprés la mort de celui ci elle devient sans bannière et se réfugia au Bastion du freux ou elle vécu pendant un long moment mais la menace de la Legion devenant toujours plus forte elle forma une nouvelle organisation pour les détruirent, Les Claymores. Une organisation rassemblant les démons, demi-démons et êtres corrompus se battant contre la Legion.

Dans le même temps elle forme un jeune demi-démon du nom de Akcham, elle lui apprend à connaitre ses limite et ne pas se laisser submerger par la furie de l'énergie démoniaque, a se controler en fait.

Physique/ Psychologie:

Byleth Calben à toujours était considérer par les elfes comme l'image même de la beauté elfe, ses années d'emprisonnement et d'entrainement lui ont conférer un corps tailler pour le combat et la rapidité laissant un musculature visible mais gracieuse s'accordant avec la féminité de la Cambion.

Les elfes ont toujours étaient considérés comme hautain et froid aux yeux des autres races, la femme n'échappe pas à cette règle, son regard complétement blanc survole ses interlocuteurs avec froideur ce qui pourrais rebuter ceux qui ne la connaisse pas réellement.

Ceux ci devient veinée de mordorée lors de ses combat ou si elle se laisse un peut trop submerger par la colère.

Sa chevelure blanche encadrant son visage gracieux est un véritable miroir celle ci reflétant la lumière lunaire à chaque instant.

Pour ce qui est du reste de son corps les passants vous diront tous qu'elle est attirante et envoûtante accrochant le regard de chacun avec des formes très attractives malgré le tatouage noir et chaotique qui recouvre son dos et son buste, cependant la femme porte généralement des vêtements assez ample permettant de cacher en partie sa plastique aguicheuse. Son coeur ne bat plus, complétement mort et sa peau est aussi froide que la morsure d'un hiver mortel.

Cette même peaux semble figée comme morte et de fines veines noires visibles courent sous cette peaux.


Coté psychologie Byleth est extrêmement difficile à cerner et à comprendre pour certains et pour comprendre la mentalité de la personne il faut connaitre son passé.

Petite Byleth était une enfant épanouit et douce aimant la vie et la nature s'émerveillant et curieuse de tout ce qui l'entourais. 

Après le tragique incident elle subit un choc émotionnel important, elle se renferma sur elle même perdant toute notion du temps, de sa personne et de ce qui l'entourais la seule choses sur laquelle elle était focalisé fut le montre qui fut sa mère, sa volonté de la détruire devint la seule chose à laquelle elle put se rattacher.

Durant son emprisonnement et sa torture la Cambion perdit toute notion de compassion, de joie et d'amour, sa soif de sang et de violence en fire une adolescente instable et extrêmement dangereuse pouvant à tous moment exterminer les gens qui l'entourer et laisser sa part démoniaque prendre le dessus pour toujours, les mages ont appeler cette phase 'l'éveil' et ont mis en place un sceau magique encore inutilisée pour l’empêcher de faire du mal à un innocent.

Arrivée à Hurlevent, la femme n'était plus qu'une machine à tuer au comportement et à la manière de combattre sauvage et sadique, méprisant les mortels au plus hauts points mais les protégeant pour arrivée à ses fins personnelles. Sa rencontre avec Atalia changea la Canbion au plus profond d'elle même après plusieurs mois celle ci s'ouvrant enfin aux émotions et aux sentiments qu'elle penser avoir perdue depuis longtemps. Leur séparation fut un choc terrible pour Byleth qui se renferma à nouveaux et développa son coté insociable et sadique d'une manière bien plus importante.

Le déclic ce fit quand elle rencontra Darius, l'enfant des rues, qui chercher désespérément une mère et quelqu'un qui pourrais l'aimais pour sa véritable nature, Byleth se revoyant petite et terrifié pris en pitier l'enfant et le pris sous sa protection déclenchant enfin le bouton qui allait éclore et épanouir son humanité et son coté mortel cette fois ci normalement définitivement.

Sa rencontre avec Leonie ne fit qu’accroître son humanité malgré le temps à investir et la tache ardue, a ce jour Byleth, bien que toujours complexe sur le plan psychologique, est désormais sur le bon chemin découvrant des facettes surprenantes de sa personnalité aux gens qui la connaissent.

Son entretient avec Hirsion Trarebran et Guillaume De Baskerville  changea son regard jadis remplit de haine et de méprit envers les hommes de la Sainte, car ceux ci lui ont sauver la vie.

Il y a quelques mois cependant un événement tragique inverssat complétement le processus, désormais il y a peut d'espoir qu'elle puisse se sortir de l'enfer dans lequel elle plonge cédant un peut plus chaque jour à ses pulsions raciale.

Maintenant complétement démoniaque elle enferme au plus profond de son étre ses peines, ses émotions et sentiments, nul doute qu'un étre exceptionnel pourrais faire battre à nouveau ce coeur mort et glacial.

Répliques de 'La souriante' :

  • -Mon plaisir? Te voir implorer la douce délivrance de la mort mais celle ci sera en retard désoler pour toi...*rire*
  • -Les mortels sont idiots et bornés!
  • -Tes boyaux m'attire irrésistiblement..*rire*...laisse moi y goûter.
  • -C'est bon tu t'es bien amusé? Bien alors passons aux choses sérieuses maintenant!
  • -Je n'est pas besoin qu'on traîne dans mes pattes, un poid mort ne sert à rien sur un champ de bataille mortel...
  • -Je n'est pas besoin de ta compassion mortel, elle m’écœure...*soupire*
  • -Je ferais en sorte que ta mort soit lente à douloureuse, prenons du temps ensemble..c'est si agréable d'avoir un peut de compagnie.
  • -Mes lames appartiennent à l'Alliance pas à toi mortel..
  • -Je ne dort jamais réellement...les souvenirs et les cris me réveillent toujours...
  • -Fait attention mortel j'ai des limites à la tolérance...et peut de sang froid.
  • -J'ai tellement faim...*hume l'air* ton sang...ta chair...laisse moi te dévorer...
  • -Tu veux voir mon vrai visage? Bien alors admire la fureur qui est mienne...ARGHHHH * se transforme * !
  • -Les prières ne te vont pas démon, laisse moi te donner ton sacrement!
  • Ton cœur
  • meurt!

Thémes musicaux:

Théme voyage

Théme voyage

Théme combat (version contemporaine)

Théme combat (version contemporaine)


Thème combat (orchestral)

Thème combat (orchestral)

Théme de repos

Théme de repos

Artworks:






('la suite à venir...(son histoire ne sera jamais finit, a voir en rp!)'